jeudi 3 mars 2016

Mooc Fantasy : de l'Angleterre victorienne au trône de fer

  


Vous adorez Harry Potter, le seigneur des anneaux ou encore le trône de fer ? Vous êtes probablement un fan de Fantasy. Mais savez-vous réellement ce qui se cache sous ce terme. L'université D'Artois vous propose de vous l'apprendre. Que vous souhaitiez simplement découvrir cet univers ou au contraire approfondir des connaissances déjà bien fournies, ce MOOC est fait pour vous. 


Mais commençons par le début, 

Qu'est-ce que c'est qu'un mooc ?


Les MOOC, ou massive open online course ( ou cours en ligne ouvert au masse en français ), sont des cours en lignes gratuits. Les sujets sont assez variés, allant de l'économie, à l'informatique, en passant par la culture générale. Inspirés des universités populaires, leur but est de démocratiser l'accès à la connaissance.



Le MOOC " de l'Angleterre victorienne au trône de fer"





Ce MOOC est proposé par l'université d'Artois sur la plateforme Fun-mooc. Fun-mooc est une plateforme en ligne d'éducation à distance, mise en place par le ministère de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Des écoles prestigieuses, comme l'institut des mines ou l'école nationale des arts et métiers y propose des cours gratuitement. 

En ce qui concerne le MOOC fantasy, les cours sont dispensés par des professeurs titulaires de l'université d'Artois. Les inscriptions ont débuté le 2 février et se terminent le 23 mars. Donc, si cela vous intéresse, dépêchez-vous.

Ce MOOC à la particularité d'être divisé en 3 "voies ", suivant les connaissances de chacun dans le domaine.

Lequel d'entre vous finira la quête ?

Le parcours Hobbit (pour tous )




Il s'agit d'un parcours généraliste, une sorte de tour d'horizon de la Fantasy. Il comprend 15 modules, repartis en trois thématiques.

Histoire de la fantasy
  • Mythes et légendes, à l'origine de la fantasy ?
  • Naissance de la fantasy : l'Angleterre victorienne
  • Tolkien et les Inklings
  • La fantasy traverse l'Atlantique
  • Le succès contemporain
  • La fantasy en France, la fantasy française
Fantasy et médias
  • Les mondes secondaires, une construction multimédiatique
  • L'illustration, média historique de la fantasy
  • Le jeu de rôles - Donjons et Dragons
  • Fantasy et jeu vidéo
  • La fantasy au cinéma
  • Fantasy et séries televises
Aperçu des autres thèmes
  • Deux cycles marquants en fantasy pour la jeunesse : Harry Potter et A la croisée des mondes (2 modules)
  • Fantasy historique, médiévale, épique - les cadres de la société
  • La « bit-lit » et ses avatars : Buffy, Angel, Vampire Diaries...

Le parcours elfe.



Ce parcours permet d'aller un peu plus loin à la découverte des différentes "régions" du monde de la Fantasy. Il est composé du parcours Hobbit, auquel viennent s'ajouter 9 modules

Fantasy pour la jeunesse
  • La fantasy « pour la jeunesse » : une redondance ?
  • Les métamorphoses du conte en fantasy pour la jeunesse
  • Les archétypes, stéréotypes et les évolutions de la fantasy pour la jeunesse aujourd’hui
  • Les autres mondes de la fantasy pour la jeunesse, entre évasion et révolution
Moyen Âge et fantasy
  • Figures héroïques : héros et constellations héroïques, idéologie, initiation
  • Héroïnes : amoureuses, fées ou sorcières ?
  • Surnaturel, merveille et magie
  • Faire la guerre - équipements et combats
Fantasy urbaine et romance paranormale
  • Aimer... pour l’Eternité: car Love never dies

Le parcours mage :



Pour ceux qui veulent devenir de véritables experts. Il est composé du parcours elfe, auquel viennent s'ajouter 6 module.

Fantasy pour la jeunesse
  • Sur l’immersion fictionnelle en fantasy pour la jeunesse : représentations et enjeux
Moyen Âge et fantasy
  • Religion et spiritualité
Fantasy urbaine et romance paranormale
  • Un cadre, une temporalité, des codes: un nouveau merveilleux
  • Ancêtres prestigieux, contemporains flamboyants : notre "legendarium"
  • Un cas d'école: « Le Fantôme de l'opéra », dans tous ses états
  • De Dracula aux « star-crossed lovers » : vers une Renaissance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire